My Child Matters

Pour en savoir plus sur les projets My Child Matters partout dans le monde, visitez notre Open Data Platform

Notre Ambition

Soutenir l'objectif de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) d'atteindre un taux de survie minimum de 60 % pour tous les enfants atteints de cancer d'ici 2030 en garantissant l'accès aux soins, en soutenant les familles et en formant les professionnels de la santé.

Le défi

Toutes les trois minutes, un enfant meurt d’un cancer

Le nombre réel d’enfants atteints d’un cancer n’est pas connu car la plupart ne sont pas diagnostiqués. Chaque année, on estime que 400 000 enfants et adolescents développent un cancer.

Dans les pays à revenus élevés, où des services de prise en charge sont généralement accessibles, plus de 80 % des enfants ayant reçu un diagnostic de cancer parviennent à être guéris. Cependant, dans les pays à revenu faible et intermédiaire (PRFI), le taux de guérison chute à moins de 30 %. Par exemple, de 2015 à 2019, le taux moyen de survie au cancer de l’enfant à 5 ans dans le monde allait de moins de 12 % en Afrique à 83 % en Amérique du Nord.

La plupart des cancers de l'enfant peuvent être guéris par des médicaments génériques et d'autres formes de traitement, notamment la chirurgie et la radiothérapie. Par conséquent, la majorité des enfants atteints de cancer peuvent être sauvés. 

Cependant, dans les pays à faible revenu : 

  • le cancer de l'enfant est souvent détecté trop tard
  • le nombre de professionnels de la santé bien formés est insuffisant 
  • le traitement approprié n'est souvent pas disponible ou n'est pas abordable 
  • La prise en charge de la douleur et les soins palliatifs sont limités 
  • le cancer de l'enfant n'est souvent pas une priorité en matière de santé

Un progrès dans le renforcement des soins de santé en Afrique

Le manque d'oncologues spécialisé en pédiatrie dans les pays à faibles et moyens revenus est une préoccupation majeure qui affecte les soins aux enfants atteints de cancer. Le Professeur Laila Hessissen, Présidente du Groupe Franco-Africain d'Oncologie Pédiatrique (GFAOP), souligne l'importance du programme My Child Matters dans la formation des médecins et la mise en place de services spécialisés.

(vidéo en anglais)

Notre programme My Child Matters

Pour remédier à l'inégalité des taux de survie des enfants souffrant d’un cancer selon les zones géographiques, le programme My Child Matters a été lancé en 2005 pour soutenir ces enfants et leurs familles. Ce programme vise à améliorer le diagnostic précoce, l'accès aux soins, l'observance du traitement et à renforcer les systèmes de santé dans les pays à revenu faible ou intermédiaire.

Notre impact

Depuis 2005, My Child Matters a apporté son soutien à plus de 140 000 enfants atteints de cancer et à plus de 45 000 professionnels de santé. 

« Grâce à des partenariats avec plus de 30 organisations, Foundation S a lancé plus de 50 nouveaux projets "My Child Matters" au cours de sa première année d'existence en Afrique, en Asie et en Amérique Latine », a déclaré le Dr Isabelle Villadary, responsable du programme de lutte contre le cancer chez l'enfant. 

Les projets sélectionnés s'articulent autour de trois grands axes :

1. Soins aux enfants : Créer un environnement idéal pour les soins aux enfants :

  • Donner accès aux soins 
  • Améliorer la gestion de la douleur et les soins palliatifs 

2. Soutien aux familles : Garantir les conditions adéquates pour soutenir les familles en mettant l'accent sur l'absence d'abandon de traitement

3. Renforcement des soins de santé : Soutenir la formation aux soins  : 

  • Améliorer le renforcement des capacités, en particulier la formation des professionnels de santé 
  • Soutenir le diagnostic précoce du cancer

Soins Aux Enfants : My Child Matters Program au Paraguay avec RENACI Fundación

L'accès aux soins contre le cancer varie selon les pays et les systèmes de santé. Fundación RENACI au Paraguay vise un diagnostic précoce et un traitement rapide, ainsi qu'un taux d'abandon de 0 %. Depuis 2009, les efforts de RENACI ont permis d'améliorer la détection précoce, l'accès aux soins et le traitement des enfants atteints de cancer, grâce au soutien du programme My Child Matters. De 2019 à 2021, 894 enfants ont été diagnostiqués et 1384 professionnels ont été formés.

(vidéo en anglais)

La Théorie du changement au sein du programme My Child Matters

En nous appuyant sur l’héritage de My Child Matters, nous visons à :

  • Identifier les initiatives visant à améliorer le système de santé pour ces enfants
  • Encourager les équipes locales qui initient des innovations sociales ou organisationnelles 
  • Soutenir le déploiement de projets qui ont montrer leur valeur ajoutée dans d’autres pays ou régions.

Foundation S et le GFAOP sensibilisent au cancer de l'enfant

En 2022, le GFAOP et Foundation S ont organisé ensemble au Maroc une conférence Pan-Africaine sur les cancers de l'enfant, axée sur les défis, les perspectives et les solutions. Des experts du Ministère de la Santé et de la Protection Sociale du Royaume du Maroc, de l'OMS Afrique, de la Société Internationale d'Oncologie Pédiatrique Afrique (SIOP Afrique), des professionnels de santé africains des services d'onco-pédiatie ainsi que des représentants du corps diplomatique et des médias ont fait de cet événement un succès. 

(vidéo en anglais)

Journée internationale du cancer de l'enfant : la survie n'est pas qu'une question de science

Selon Alejandra Mendez, vice-présidente de Childhood Cancer International (CCI) et l'une des membres du comité d'experts sur les cancers de l'enfant de Foundation S - The Sanofi Collective, la première raison de l'abandon des traitements est le manque d'hébergement pendant le traitement.

My Child Matters: a relentless fight against childhood cancer around the world

My Child Matters : un combat sans relâche contre les cancers de l’enfant à travers le monde

À l’occasion de la journée internationale des cancers de l’enfant, lumière sur My Child Matters (MCM), programme de lutte contre les cancers de l’enfant dans les pays en développement.

Foundation S lutte contre le cancer de l’enfant en Asie

Foundation S lutte contre le cancer de l’enfant en Asie

Le Dr Pornpun (Cherry) Sripornsawan, représentante asiatique du comité d'experts My Child Matters, nous explique comment ce programme historique ouvre de nouvelles voies pour la philanthropie dans la lutte contre le cancer de l’enfant.